.

 

 
Jouer aux échecs Association neuchâteloise des clubs d'échecs
Auteur de cette page
Les citations de joueurs
L'humour aux échecs
Aaron Nimzowitsch La menace vaut mieux que l'exécution
 
Aaron Nimzowitsch Ne tendez aucun piège pour le plaisir ! Ne jouez rien dans l'espoir que l'adversaire réagisse de façon stupide ! Prenez toujours pour acquis que l'adversaire va trouver le meilleur coup ! Ne jouez jamais de coup dans l'espoir que l'adversaire ne voie pas la menace ! Chacun de vos coups doit améliorer la position d'une façon ou d'une autre.
 
Aaron Nimzowitsch Lorsque vous vous retrouvez devant une position atroce, ne tendez pas un ultime piège dérisoire avec l'intention d'abandonner si l'adversaire le déjoue ! Faites-vous plutôt un devoir de résister comme si votre vie en dépendait. Jouez le coup qui vous déplairait au centuple si vous étiez dans la peau de votre tortionnaire !
 
Aaron Nimzowitsch Les cavaliers se révèlent fort utiles dans les positions fermées. D'habitude, les fous sont un peu plus forts que les cavaliers dans les positions ouvertes. Qu'on le veuille ou non, il restera toujours des exceptions !
 
Aaron Nimzowitsch Pour se monter efficace, un cavalier a besoin d'avant-postes ! Les cavaliers font les meilleurs "bloqueurs" de pions passés.
 
Aaron Nimzowitsch Une confiance aveugle en des principes élevés au niveau de dogmes freine la croissance personnelle, aux échecs comme dans tout autre domaine.
 
Aaron Nimzowitsch Même si gagner du matériel vous excite, n'acceptez aucun sacrifice qui fasse cadeau de votre initiative à l'ennemi.
 
Aaron Nimzowitsch Après avoir gagné du matériel, modérez vos ardeurs. Pensez plutôt à tout protéger, à renforcer vos points faibles, à coordonner à nouveau vos pièces. Ensuite seulement, vous déclencherez l'assaut final.
 
Aaron Nimzowitsch Toutes les manœuvres exécutées sur une colonne ouverte ont pour but ultime l'intrusion définitive sur la septième ou la huitième rangée, en plein cœur de la position ennemie.